28 mars 2008

L'ecran de fumée Ingrid Betancourt

Free Ingrid Betancourt, libérez Ingrid Betancourt ! Les messages de soutien arrivent des quatre coins du monde pour réclamer la libération de la franco-colombienne enlevée par les FARC. L’ensemble de la classe politique semble en phase avec l’opinion publique et les beaux sentiments dégoulinent de partout. Pourtant, il y a pourtant quelques chose qui me gène ; la personnalisation à outrance du conflit colombien. On ramène un conflit complexe au drame d’une femme. Passe encore si le cas d’Ingrid Betancourt servait à rappeler la situation colombienne dans sa complexité mais ce n’est pas le cas, au mieux on évoque le fait qu’il y a d’autres otages avec elle.


Ce ramdam international est un super écran de fumée qui cache les causes profondes qui sous tendent le conflit Colombien. Il faut bien chercher avant de trouver autre chose que des appels larmoyants aux chefs des FARC pour libérer Ingrid Betancourt. Il y a en Colombie une guerre civile qui ne veut pas dire son nom (je n’ai pas réussi à trouver la définition de guerre civile du droit international). Cette guerre oppose d’un côté, le groupe dit « terroriste » des FARC, mot à la mode et mis à toutes les sauces pour obtenir le soutien des USA (les tchéchènes sont aussi des « terroristes »), et de l’autre, un maillage complexe constitué de l’armée régulière et de groupes paramilitaires. Ce sont avant tout les groupes paramilitaires qui posent problème :

« Le pouvoir politique et économique accumulé par ces forces peut être résumé par deux données révélatrices : d’après leurs porte-parole, ils contrôlent 35 % du Congrès et, selon la Contraloría générale de la République (Cour des comptes), ils accaparent au moins un million d’hectares de terres (des chercheurs indépendants avancent le chiffre de quatre millions). Conséquences : trois millions et demi de personnes déplacées déambulent dans les principales villes colombiennes ; entre 1988 et 2003, en se limitant aux homicides constatés officiellement, ces forces paramilitaires ont assassiné 14 476 personnes, parmi lesquelles d’innombrables dirigeants sociaux »
(http://www.monde-diplomatique.fr/2005/10/GUTIERREZ_M_/12835#nb9)


Et les liens des paramilitaires et de la classe politique sont loin d’être anodins :

« Or, au niveau local et régional, apparaissent clairement des mécanismes de financement par le détournement de fonds publics et légaux : d’un côté, les budgets mis à disposition des pouvoirs locaux pour subvenir aux besoins de secteurs tels que la santé, l’éducation et les infrastructures ; de l’autre, les rentes directes et indirectes liées aux ressources naturelles telles que le pétrole, le gaz, le charbon, l’or et autres minerais précieux. Dans ce jeu du pillage des ressources de l’Etat, maires et conseillers municipaux, sous influence, accordent des contrats juteux à des sociétés paravents et à des ONG paramilitaires, lesquelles rémunèrent en retour les élus complaisants – tandis que menaces, déplacements forcés, tortures, assassinats et disparitions frappent les récalcitrants. »
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/05/MAZURE/14696


Je n’excuse en aucun cas l’attitude des FARC, mais à force de diaboliser un seul acteur, on oublie que les FARC ont aussi à faire à des vrais « salauds ». Et parler uniquement d’Ingrid Betancourt est extrêmement réducteur et ne focalise pas l’attention de l’opinion publique sur les problèmes structurels du conflit. Renaud et les autres font pleurer dans les chaumières mais ne parlent pas des milliers d’autres victimes du conflit que sont les simples civils otages d’une situation catastrophique et entretenue par le gouvernement et les FARC.

Ps : Je ne voudrais pas que mon propos soit mal compris. Il est évident qu’ humainement, je compatis au sort des otages et donc à celui d’Ingrid Betancourt. Il est également tout à fait légitime de la part la famille Betancourt d’essayer de faire le plus de bruit possible. Ce sont les médias qui ne font pas leur job et crient bêtement avec les loups.

3 commentaires:

christobaldo a dit…

Hello Thomas,
je ne connais pas grand chose à cette tragique affaire Betancourt, je ne fais que suivre les (très) grandes lignes lorsqu'elles s'imposent à moi dans les jt, cependant je me permet une ou deux remarques par rapport a ton post:

N'oublions pas qu'Ingrid Betancourt n'est pas une simple touriste enlevée par des vilains preneurs d'otages. C'est une femme politique influente qui se présentait aux élections présidentielles et dont le programme politique consistait principalement à remettre de l'ordre dans ce que tu décris...rien que pour ça il est à mon sens normal que l'attention se focalise sur elle...maintenant il est vrai qu'avec les années, le côté émotionnel (une jeune femme tenue prisonnière dans la forêt) à pris logiquement le dessus.

Deuxième remarque: pense tu qu'on parlerait autant du conflit Colombien si Ingrid Betancourt n'était pas retenue en otage ?(même si, je te l'accorde, sa personnalité a tendance à focaliser toute l'attention médiatique). Honnêtement, en cherchant un peu, trouver de l'information sur les tenants et les aboutissants de cette guerre n'est pas si compliqué. Et puis sans Ingrid et son exposition médiatique, n'y aurait-il pas un risque de basculer dans un guerre "cachée", et donc d'autant plus crapuleuse car ignorée de la population mondiale?

Enfin voilà...comme je te dis, je n'y connait pas grand chose, j'avais peut-être juste envie d'un peu écrire :-)

Australienement vôtre

Tom a dit…

@christobaldo: Dans l'ensemble je suis d'accord avec toi :-).

Petite remarque sur l'accès à l'info. Le problème, pour moi, n'est pas de savoir si après un peu de Google il est possible de trouver des explications sur les causes plus profondes du conflit. Mais que les médias de masse n'en parles pas. Ces médias restent la façon principal de s'informer pour la toute grande majorité des gens.

PS: Je suis pas un spécialiste de la colombie. Je suis juste étonné de la façon dont on en parle.

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!