27 février 2007

Film review: The Last King of Scotland

Hier j'ai été voir avec nico, mon kokoteur The last king of Scotland. Un excellent film et aussi l'occasion d'un petit podcast sauvage qui se termine en petit délire (Parce que les jours passent mais ne se ressemblent pas et qu'entre les interviews politique on peut bien rire un peu :-) )



22 février 2007

D'où je parle

Je vais essayer dans ce billet de vous dire un peu d’où je parle. Je ne crois pas en l’objectivité. Sachant quelques-uns de mes a priori, il vous sera à mon avis plus facile de vous positionner par rapport à mon propos.

D’après le Robert une personne objective « c’est quelqu’un dont les jugements ne sont altérés par aucune préférence d’ordre personnelle ». L’être humain est toujours, de manière plus ou moins forte, affecté par ce qu’il est par ce qu’il pense. Si tel n’était pas le cas, nous ne serions rien de plus que des machines. On ne peut se défaire de ses a priori, on a tous un vécu et celui-ci nous influence dans notre manière de voir les choses. Il est d’ailleurs intéressant de voir qu’en philosophie l’objectivité est « La qualité de ce qui existe en dehors de l’esprit ». Pouvons-nous prétendre que des sujets aussi sensibles que la politique existent en dehors de l’esprit ? On n’a pas encore trouvé une méthode scientifique qui pourrait démontrer d’une façon ou d’une autre la fausseté ou la validité de tel ou tel projet de société. Heureusement ! Car ceux qui ont essayé, ne nous ont pas laissé de bon souvenir

Le journalisme se prétend « objectif » mais la vie d’un journaliste est faite de choix permanent. Quels sujets va être traités, quelle place lui donner, que couper dans l’interview pour qu’elle tienne dans un sujet d’1min20, quelles questions poser, qui interviewer, etc. Dès qu’il y a choix, il y a subjectivité.

Est-ce dire que tout se vaut ? Non bien sûr. C’est là qu’intervient la notion d’honnêteté. Celle-ci est quasi impossible à définir, mais on peut ébaucher un début de définition. Un journaliste honnête est celui qui va essayer de présenter des faits qu’il pense pertinent afin que son public ait les cartes en mains pour pouvoir comprendre le monde qui l’entoure, c'est-à-dire être vraiment informée. Mais qu’est-ce un fait pertinent ? C’est ce qui va faire la qualité du journaliste, ça va être sa capacité à dégager l’essentiel de l’accessoire. Forcément ce choix sera subjectif, la même chose n’est pas forcement pertinent pour tout le monde. Cependant, le bon sens nous fait dire que certains faits ne sont absolument pas pertinents. Des lors nous pouvons appliquer une sorte de critère afin de déterminer si tel ou tel fait est pertinent : A la lecture de cet article, à la vue de se reportage qu’apprend-t-on d’utile pour décrypter tel ou tel événement ?

Un journaliste honnête est, je pense, aussi un journaliste qui accepte et affirme sa subjectivité. Attention, je ne dis pas qu’il faut absolument jouer au journaliste étiqueté rouge, orange, vert ou bleu, ce serait très réducteur. Je dis que c’est simplement dans la façon de rendre compte de l’info que cette subjectivité doit s’affirmer.. Dans un monde idéal, on devrait avoir autant de points de vue différents qu’il y a de journaliste, mais au JT on retrouvera invariablement les mêmes images « objective ». Prenons l’exemple de la télé libre, dans la série des plans séquences l’important est de montrer l’absurdité de l’emballement médiatique, cette course ou tout le monde veut avoir la même image, la prise de position est ici clairement affirmée.

Faire le choix de la subjectivité c’est aussi rejeter le consensuel, le politiquement correct. Mais c’est aussi prendre le risque de se tromper, de faire de grosse erreur. Il est en effet, je pense, plus facile de se parer du masque de « l’objectivité ».

De là à prétendre que j’applique les préceptes ci-dessus, que je suis une sorte de chevalier blanc du journalisme, bien sûr que non ! J’essaye à ma modeste manière d’être honnête ni plus ni moins.

Si vous êtes d’accord/ pas d’accord, n’hésitez pas un instant à laisser un commentaire. C’est dans le débat que les idées avancent…

20 février 2007

Ils en parlent...

Le Pan, le journal satirique bien connu, a publié un article à propos des interviews politiques de ce blog .

Encore un ou deux coups comme ça et je me balade en rue avec un chapeau et des lunettes de soleil, je prends un avocat pour les futures photos compromettantes qui paraîtront dans Point de vue, Gala ou je ne sais quelles autres presses de caniveaux, je ne parle plus qu'à travers l'intermédiaire de mon secrétaire et je traite tout le monde avec une suffisance insupportable. :- )


Trêve de plaisanterie, ça fait toujours plaisir de voir que l’on parle de son travail, à mon plus grand étonnement d’ailleurs…

17 février 2007

Le MR se met à la télé

Après la presse écrite (Le soir et la Libre) c'est au tour des partis politiques d'essayer de profiter de la vidéo sur internet. En effet, le MR vient de lancer sa propre télévision sur internet. Sur la forme, ils essayent de donner un côté "coulisse" et "jeune" bref une sorte d'esprit "podcast". Mais comme il s’agit avant tout d'un outil de communication, on sent bien que tout est maitrisé, calculé, aseptisé. Quant au fond le MR ne fait aucun mystère, il s'agit bel et bien d'un outil de communication. Maintenant, est-ce qu'une télé de propagande (il n’y a rien de péjoratif, c’est normal qu’un parti politique essaye de diffuser ses idées) trouvera son public ? Va-t-on vers un retour des piliers traditionnel où chacun regardera la télé de son parti ? Les politiques vont ils encore venir répondre aux questions ennuyeuses des journalistes, alors qu’ils disposent de leur propre média? Seul l’avenir nous le dira… Et vous vous en pensez quoi ?




16 février 2007

La vie du blog: la suite

La suite du programme "pour qui allez vous voter en 2007?":

  • Le 8 mars, je rencontre Joëlle Milquet. Ceux qui désirent déjà poser une question, ils envoient un mail à messagesblog@gmail.com avec comme objet question pour le CDH.
  • Quant à Elio Di Rupo, je suis en pourparler avec son attaché de presse...



D'ici au 8 mars:

  • Quelques courts-métrages glanés sur le Web. Je relance d'ailleurs mon appel: S'il y a des personnes qui désirent diffuser leur court-métrage sur ce blog, elles sont plus que les bienvenues...
  • + ce qui me passera par la tête :- )

13 février 2007

Ils en parlent...

Je met ici le lien vers l'interview que j'ai donné par téléphone à Mint entre deux périodes de cours.

Et pour ceux qui veulent ils peuvent aussi réécouter l'émission pure blog de ce samedi ici

11 février 2007

Pour qui allez vous voter en 2007? MR?

Après quelques soucis techniques, voici enfin la vidéo de l’interview de Didier Reynders (merci à Damien de m’avoir montré les voies du chargement ftp).

La vidéo que vous allez voir comprend bien entendu une série de défauts tant sur la forme que sur le fond. Sur la forme je regrette un certain stress de ma part (eh oui c’est le quand même le vice premier et ministre des Finances). Du fait de ce stress et d’une peur bleue de me faire « bouffer » tout cru, je peux à certain moment paraitre à la limite de l’agressif (ce qui n’est évidement pas mon intention). Sur le fond, je peux aussi manquer un peu d’arguments.

Mais dans l’ensemble c’est une expérience incroyable et je suis assez content de ne pas avoir simplement servi de faire valoir. Je peux aussi vous dire que discuter pendant presque une heure avec une personne de cette intelligence ça crève les neurones !

Bref j’ai encore beaucoup à apprendre.






PS : Je titille un moment Didier Reynders sur le FDF. Voici un article de la Libre d’une élue communale FDF qui va sans doute quitter le parti pour plusieurs raisons et elle déclare notamment à propos du FDF: « Je pense par exemple que plaider la suppression du bilinguisme est un leurre. Moi, je suis pour l'immersion linguistique »


PS 2: La caricature est de Benjamin Heine.

10 février 2007

Rendez-vous ce soir sur Pure FM

Aujourd'hui vers 18hoo je suis gentiment invité par Damien Van Achter pour parler de mon interview de Didier Reynders sur Pure FM dans l'émission Pure blog (En plus d'être sur les ondes, elle est diffusée en direct sur le site).





Quand à l'interview en elle même elle arrive...

Pour ceux qui veulent les détails:
J'ai d'abord compressé ma vidéo en mpeg ce qui me faisait 1Go5 pour ensuite comprendre qu'il existait un format de compression beaucoup plus efficace, le .mp4 ce qui réduit la taille de ma vidéo à +- 250 Mo. Après plusieurs plantage en upload chez dailymotion j'ai décidé de la couper en deux ce qui me fait deux fichiers de +- ou 125Mo. J'ai essayé ce matin de le faire via Vpod tv (le CEO m'a aimablement laissé un commentaire) mais ça à planté aux 3/4 du download (et +- 2h50 d'attente), cela serait dût un obscure script qui bloquerai flash player (c’est du moins ce que m'a signalé une fenêtre popup, mais en gros g rien compris ). J'ai réessayé chez dailymotion ou ça fait plus de 4hoo que la première partie de la vidéo est en upload a du 6ko/s (ARGL ! Et Pourtant g l’ADSL!). Du coup j'ai allumé des cierges partout chez moi pour que ça ne plante pas. La vraie merde c'est que dès que ça plante on perd toutes les données déjà uploadé.

J’ai cru naïvement en voyant les longues émissions du politc’show que la mise en ligne serait simple, que nenni ! G sais pas si tout cela est normal ou bien si c’est moi qui suit particulièrement bête ou bien qu’il ya une subtilité que je n’ai pas comprise ou bien qu’il y a un complot international qui essaye de m’empêcher de diffuser ma vidéo…peut être même que c’est un coup d’ET :- ). Bref je fais tout mon possible pour la diffuser dans les meilleurs délais.

08 février 2007

La vidéo de Didier Reynders arrive...

Je galère pour trouver un endroit afin d'héberger ma vidéo (une heure quand même!). Google vidéos plante, j'avais eu un contact via dailymotion afin de pouvoir envoyer de longue vidéo j'attends de leurs nouvelles depuis mardi et je viens d'envoyer un mail à Vpod tv . Si quelqu'un à une idée elle est la bienvenue.

03 février 2007

Posez vos questions à Didier Reynders

Ce mardi 6 février, je vais faire une interview de Didier Reynders, président du parti réformateur. Si vous désirez lui poser une question, envoyez un mail à messagesblog@gmail.com et indiquez dans l'objet du message: Question au MR.