13 mars 2007

Pour qui allez vous voter en 2007? CDH?


Voici l'interview de Joëlle Milquet, présidente du CDH. Dans l'ensemble, elle m'a laissé l'impression d'être une personne franche et honnête (Il ne s'agit que d'une impression ...).

J'aimerais faire aussi une petite précision sur ma démarche. Si je peux paraître un peu "trop rentrent dedans" c'est dû à deux facteurs:
1- je "joue" au contradicteur. C'est-à-dire que j'essaye de défendre une thèse opposée à la personne interviewée (parfois avec un peu de mauvaise foi). Je ne sais si c'est la meilleure façon de faire, mais je pense que ce n'est pas totalement inintéressant de voir les politiques pouvoir répondre à des critiques émises à leur égard. Cependant, je crois que je maintiens une certaine cohérence : Didier Reynders a cru que j'étais une sorte de marxiste près à étrangler le Capital et Joëlle Milquet m'a dit "on croirait que vous êtes un libéral ".
2- Je fais mes interviews avec passion et parfois je m'emballe un peu... Il faut juste que je me patine avec le temps.

Autre précision, je n'ai personnellement rien contre les politiques, dans leurs immenses majorités ils abattent un boulot phénoménal. Et ce n'est pas parce que je leur sert pas la soupe que je n'ai pas un grand respect pour leur travail (avec des exceptions bien entendu :- ) ).

D'un point de vue pratique vous remarquerez aussi que j'ai divisé l'interview en plusieurs parties afin de rendre sa vision plus digeste (se taper d'un coup un morceau de 50 minutes peu en ont la patience moi le premier ;- ) )




partie 1 : introduction + généralités sur le CDH .




partie 2 : Relation avec les autres partis





Partie 3: L'environnement



Partie 4: L'institutionnel



Partie 5: Décret "inscription"

Je me suis pris les pieds dans le tapis. Je commence en disant que je voulais interroger "Milquet" et non Joëlle Milquet, Madame Milquet, la présidente Milquet ou que sais-je. Ensuite je parle du "scandale" alors que je voulais dire plutôt dire "l'affaire" ou petite tempête médiatique". Et pour terminer alors que je croyais que l'on était à cours de temps, Joëlle Milquet enchaine sur mon propos. Bref une longue et douloureuse perte d’équilibre.

Cependant, j'ai acquis une certitude. Vu la manière dont elle a défendu le décret "inscription" en "off" elle n’a pas, comme on a pu l'entendre, suivit le PS. C'est un projet dans lequel elle croit. Maintenant d'accord/ pas d'accord à vous de voir.







Partie 6: Petit questionnaire de fin



Bonus track

Petite ambiance pré-interview. On recommençait le début pour la deuxième fois lorsque le service de la Chambre nous apportes le café.







Remerciement:

Pierre pour sa caméra
Nico et Nico respectivement pour le son et l'image
Ben pour sa caricature

10 commentaires:

Henry a dit…

J'attendais avec impatience cette interview. Et je suis très agréablement surpris, tant par la qualité générale que par "Milquet, Joëlle Milquet" elle-même, qui, quand elle a le temps de s'exprimer, est moins énervante que d'habitude.

Les +: ambiance plus posée, moins bruyante qu'avec Reynders. Tu laisses plus parler ton interlocutrice, ce que trop peu de journalistes font actuellement (ils ont plus tendance à s'écouter parler eux). Le ton plus détendu à la fin permet de faire un peu retomber la pression. Le BonusTrack "making of" est sympa aussi.

Les -: la partie "décret immersion", mais tu t'en es rendu compte.

En tout cas, félicitations, pcq ça a du être bcp de boulot, et que le résultat est très bon, agréable à regarder (bien joué la division en thèmes)et intéressant!

Courage pour la suite (on attend Di Rupo)!

P.S. Quand verra-t-on la séquence sur le PJ (avec notamment l'interview du ministre de l'enseignement avec les deux zouaves qui bougent les drapeaux derrière)?

damien a dit…

Voilà du tout bon podcas Thomas ! Tu joues le jeu et elle aussi, c'est impecc. ce qui est vraiment bien, c'est que tu es naturel et que ça l'incite à en faire de même. Ravi de voir aussi que tu ne lui ai pas sauté à la gorge :-)

Bonne idée le découpage :-))

@Henr: pour le parlement jeunesse, les rush sont assez "bousculés" au niveau qualité sonore. Et sur le fond, il y aurait besoin d'un montage drastique pour vraiment arriver à garder la moëlle. Pour être france, je n'ai ni le temps ni l'envie de m'y coller pour l'instant. Si les fichiers bruts intéressent quelqun,dropez-moi un mail

damien a dit…

PS: je trouve aussi très clââss de ta part les petites précisions que tu donnes par écrit. Se "prendre les pieds dans le tapis" est une chose qui arrive, le reconnaître et dire qu'on fera mieux la prochaine est signe d'humilité... une vertu rare chez nos confrères mais intrinsèque au monde des blogs.. well done, donc

Gauthier a dit…

Thom, ça fait de plus en plus plaisir de voir des prouesses journalistiques!

Franchement, ces vidéos me font voir "Milquet" d'une autre façon, preuve que ton style dénote par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir...

J'attends avec impatience de voir l'homme au noeud papillon!

Encore une fois, BRAVO!

PS : A quand une nouvelle chronique? Si tu ne veux pas avoir une rebellion de l'"international Fan club of the blog of Thom" dont je me suis auto-proclamé président, je te conseille de te mettre au travail;)

@damien : tu peux m'envoyer le fichier à gautdesauvageathotmail.com? merci

Tom a dit…

@ Henry: Merci pour les plus et les moins ça permet voir comment est reçue la vidéo.
Comme t'as put le lire, c'est Damien qui à les rushs et effectivement. Je pense aussi que ça va demander un gros travail de montage pour avoir qqch d'exploitable (notamment couper qqu1 de mes interventions pas très pertinentes).

@ Damien: ... merci, j'ai essayé de prendre quelques conseils d'un certain ex-journaliste de Belga ;- ).

@ Gauthier: Bonjour Monsieur le Président du fan club :-), je sais que vous représenté l'avis de beaucoup de gens (au dernier recensement vous seriez au alentour de l'unité).

Pour les chroniques deux choses:

1-purement technique, je peux quasi plus héberger d'audio gratuitement, si qqu'1 connaît un hébergeur style dailymotion, mais pour l'audio qu'il me fasse signe.

2- Le faire en vidéo, je ne suis pas convaincu et ensuite je n'ai pas tout le temps une caméra sous la main.

Mais monsieur le président soyez sur de ma prise en considération des inquiétudes du nombreux fan que vous auto-représentez ;-).

Ben Heine a dit…

Salut Tom, moi aussi j'attendais cette interview avec impatience! Quel bel exploit, vraiment. Comme le signale très bien Gauthier, on a vraiment l'impression de voir une autre Joelle Milquet, plus humaine, plus sincère. Tu as une méthode journalistique parfois un peu coriace, mais je pense que cela empêche les politiques de se prendre trop au sérieux... Les petites erreurs que tu as commises ne sont vraiment pas graves par rapport à l'ensemble du travail. J'ai un peu l'impression que tu révolutionnes l'"ère des Blogs" en insérant du travail journalistique d'une telle qualité sur un support disponible à tous les citoyens. J'aimerais aussi marquer mon admiration pour l'effort du caméraman : très beaux close ups, peu de mouvements perturbateurs.
On attend l'homme papillon maintenant... :)

Sam Piroton a dit…

Hello Thom, je n'ai pas encore pris le temps de zieuter les vidéos, ceci étant, ce que je lis à ton sujet me fait dire que ce doit être "pas mal". Ceci étant, pour garder cette même qualité, il serait chouette de veiller à l'écrit...Y a pas mal de "fôtes" cher ami ;)
Ceci étant, bonne continuation!

Tom a dit…

@Ben: Merci pour ton enthousiasme, ça fait toujours plaisir. Mais je ne pense pas que je révolutionne quoi que ce soit(si c'est le cas tant mieux :-)), je suis juste en train de suivre, avec mes petits moyens, une tendance de la blogosphère.

@Sam: Tu as entièrement raison pour l'orthographe. C'est un truc que je n'ai jamais réussi à fixer (heureusement qu'il existe l'écriture audiovisuel :-) ). Et ici le cas est particulier, car je voulais corriger quelques fautes, mais dès que je fais un changement dans le texte, il faut que je remette à nouveau le code des vidéos et c'est ch***.

Anonyme a dit…

Beau travail mais je comprend pas trop la façon dont tu conçois tes interviews. Pourquoi veux-tu défendre des thèses et ainsi être en quelque sorte l’avocat du diable. Tu veux faire réagir tes interlocuteurs alors que tu n’as qu’une vision assez superficielle des dossiers dont tu parles. Si tu veux présenter les partis politiques et leurs programmes, fais réagir les présidents sur des projets concrets qui parlent aux citoyens et pas critiquer ce qu’ils font. Milquet et Reynders s’énervent alors d’après ce que j’ai compris, ton but est de clarifier leurs positions. Leurs demander pourquoi ils ont adopté certaines positions sur certains dossiers me parait plus intéressant. Entendre Milquet dire qu’elle n’aime pas Reynders me parait pas très constructif. Bonne continuation, tu fais tes armes et cela doit être très palpitant.

Tom a dit…

@Anonyme:

- Leurs programmes et idées politiques sont disponible sur leur site et maintenant télé respective. Je joue donc effectivement un peu à l'avocat du Diable. Car à mon avis il est intéressant de voir comment ils défendent leurs idées face aux critiques qui peuvent être émises, ça permet d'avoir un nouvel éclairage. Car si je leur demande simplement d’exposer leurs programmes, j’ai aussi vite fait de faire un lien vers leurs sites respectifs.

- "Entendre Milquet dire qu’elle n’aime pas Reynders ne me paraît pas très constructif" oui et non. C'est clair qu'ici je l'ai fais un peu trop presse people à coup de phrase facile, mais pouvoir identifier le rapport de force entre les partis (et c'est aussi une histoire de personnalité) est intéressant dans un paysage politique de coalition comme le nôtre.

PS : Ce serait sympa à l’avenir que tu signes tes messages. Anonyme c’est un nom un peu froid pour discuter :- )